Le taux d’incidence de la COVID-19

Cette étude comparative des données officielles disponibles publiquement sur le site du Réseau Sentinelles s’adresse principalement :

➢ Aux personnes averties et déjà bien renseignées, pour leur confirmer la supercherie montée par le gouvernement français au prétexte de la covid-19 (mais nous obtiendrions le même résultat en analysant les autres pays comme par exemple la Belgique, réseau SCIENSANO, ou l’Allemagne, Robert Koch Institut) et à des fins qui ne sont certainement par celles de la défense de la santé publique

➢ Et à ceux qui, plus sensibles, peut-être hypocondriaques, sont encore dans leur torpeur profonde, terroriseés par la propagande et par la manipulation des chiffres présentés sournoisement par les organes de la collaboration, avec le souhait ( pas la prétention ) de pouvoir les rassurer et si possible les faire réagir en leur proposant une autre manière d’apprécier ces mêmes chiffres qui les terrorisent.

Pour ce faire, j’ai simplement analysé, comme je le fais régulièrement depuis plus d’un an, les données officielles du Réseau Sentinelles, le réseau officiel de médecins généralistes et de pédiatres chargé de la surveillance des infections respiratoires au sein de la gestion du système de santé publique.

Bien qu’exposant des données officielles et m’appuyant rigoureusement sur elles (toutes les références sont citées à la fin de cette étude), j’ai choisi d’adopter le ton de l’irrévérence dans mes considérations et dans mes conclusions, dans l’espoir de rendre plus « digeste » la lecture des graphiques et des chiffres (car je constate que beaucoup de personnes ont du mal à se concentrer plus de 30 secondes sur les froides statistiques et sur les pourcentages !), mais aussi parce que le moment est très grave et que l’irrévérence peut provoquer une réflexion ou même une réaction chez les personnes encore sous hypnose.

Suite dans le PDF ci-dessous :